Qu’y-a-t-il de plus banal qu’une paire de chaussures ? Pourtant, aujourd’hui encore, l. a. moitié de l’humanité n’en connaît pas l’usage. Dans un monde où los angeles chaussure est devenue un objet de consommation, remark oublier que nos arrière-grands-parents l’utilisaient pour les cérémonies et autres events exceptionnelles. L’industrie a accompli son devoir : produire en grande quantité à des prix plus abordables. Mais il fut un temps où l. a. chaussure symbolisait l. a. strength des légions romaines, l. a. puissance des seigneurs du Moyen Âge européen ou encore l’oppression des femmes chinoises. C’est une histoire longue et passionnante que l’auteur Marie-Josèphe Bossan, conservateur du Musée overseas de l. a. Chaussure de Romans, conte avec rigueur et expertise. Appuyant son examine sur une iconographie choisie avec méthode, l’auteur donne à ces objets de tous les jours, des lettres de noblesse qui nous interpellent sur les modes et les valeurs de nos civilisations.

Show description

Read Online or Download Chaussures PDF

Similar Art History books

Portraiture (Oxford History of Art)

This attention-grabbing new addition to the acclaimed Oxford background of paintings sequence explores the area of portraiture from a couple of vantage issues, and asks key questions on its nature. How has portraiture replaced over the centuries? How have pics represented their matters, and the way have they been interpreted?

Oxford World's Classics: NoteBooks (World Classics)

'Study me reader, in case you locate enjoy me. .. Come, O males, to work out the miracles that such reviews will reveal in nature. ' so much of what we all know approximately Leonardo da Vinci, we all know due to his notebooks. a few 6,000 sheets of notes and drawings continue to exist, which signify maybe one-fifth of what he truly produced.

Surrealism: The Road to the Absolute

First released in 1959, Surrealism continues to be the main readable advent to the French surrealist poets Apollinaire, Breton, Aragon, Eluard, and Reverdy. delivering a much-needed evaluation of the move, Balakian locations the surrealists within the context of early twentieth-century Paris and describes their reactions to symbolist poetry, international struggle I, and advancements in technology and undefined, psychology, philosophy, and portray.

The $12 Million Stuffed Shark: The Curious Economics of Contemporary Art

Why may a sensible long island funding banker pay $12 million for the decaying, filled carcass of a shark? through what alchemy does Jackson Pollock's drip portray "No. five, 1948 "sell for $140 million? exciting and enjoyable, "The $12 Million crammed Shark" is a "Freakonomics" method of the economics and psychology of the modern paintings international.

Extra resources for Chaussures

Show sample text content

207, 209, 211, 213, 219, 221, 223, 225, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 237, 239, 241, 245, 247 Chaussures historiques . . . nine, eleven, thirteen, 15, 17, 19, 21, 23, 27, 29, . . . . . . . . . . . . . . . 31, 33, 35, 37, 39, forty-one, forty three, forty five, forty seven, forty nine, fifty one, . . . . . . . . . . . . . . . . . . fifty three, fifty five, fifty seven, fifty nine, sixty one, sixty three, sixty seven, seventy one, seventy seven, ninety one, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ninety three, ninety five, ninety seven, ninety nine, one hundred and one, 103, 109, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137, 229, 233, 235 five 6 Chopine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 Escarpins . . . . . . . . . . . . . . . . seventy one, 123, 127, 131, 133, 153,181 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157, 159, 167, 181, 187, 195, 201 Mariage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . eighty three, ninety nine, 111, 207, 231 Mocassins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ninety seven Mules . . . . . . . . . . . . . . . . fifty one, fifty five, 87, 193, 209, 215, 219, 247 Pantoufles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19, seventy five, 237 Poulaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23, 25 Sabots . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sixty one, sixty three, sixty seven, a hundred and ten Sandales . . . . . . . . . . . . nine, eleven, thirteen, 17, ninety five, a hundred thirty five, 139, 151, one hundred fifty five, . . . . . . . . . . . . . . . . . 171, 191, 197, 199, 211, 221, 223, 227 7 O bjet nécessaire de los angeles vie quotidienne auquel les contemporains ne s’intéressent guère que par souci de confort et d’élégance, l. a. chaussure revêt une grande value pour l’histoire des civilisations et elle n’en est pas dépourvue pour l’histoire de l’art. Sandales en bois incrustées d’or Trésor de Toutankhamon, Thèbes, XVIIIe dynastie Thèbes, Musée du Caire eight 9 En perdant touch avec los angeles nature, on a perdu de vue sa signification profonde ; en reprenant touch avec elle, en particulier par les activities, on ne tarde pas à l. a. redécouvrir. Chaussures de ski, de montagne, de chasse, de marche, de soccer, espadrilles de tennis, bottes de cheval… sont autant d’outils indispensables et qu’on choisit soigneusement, autant de signes révélateurs des occupations ou des goûts. Sandales égyptiennes Fibres végétales Musée Bally, Schönenwerd (Suisse) 10 11 Au cours des siècles, alors que l’homme dépendait beaucoup plus que maintenant du climat, de l. a. végétation, de los angeles nature du sol, alors que los angeles plupart des métiers demandaient los angeles participation du corps, l. a. chaussure avait pour tout le monde l’importance qu’elle n’a plus aujourd’hui que pour quelques-uns. Sandales Trouvées dans l. a. forteresse de Massada Cisjordanie 12 13 On ne se chaussait pas de l. a. même façon dans les glaces ou sous les tropiques, en forêt ou en steppe, en plaine marécageuse ou en montagne, pour labourer, pour chasser, pour pêcher. Ainsi donne-t-elle de précieuses symptoms sur l’habitat et sur les modes de vie. Dans des sociétés fortement hiérarchisées, organisées en castes ou en ordres, le soin de los angeles vêture était déterminant. Chaussure en fer Provenant de Syrie, 800 av. J-C. Musée Bally, Schönenwerd (Suisse) 14 15 Princes, bourgeois, soldats, ecclésiastiques, serviteurs se différenciaient aussi par ce qu’ils portaient. los angeles chaussure met en lumière, moins spectaculairement que le couvre-chef, mais de façon plus astreignante, l’éclat respectif des civilisations, dévoile los angeles classe sociale, l. a. finesse de los angeles race : signe de reconnaissance, comme l’anneau qu’on passe au doigt le plus menu, l. a. « pantoufle de verre » n’ira qu’au pied de los angeles plus délicate des belles.

Rated 4.89 of 5 – based on 11 votes